Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu utile | Aller au menu pratique | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Ville de Saint-Martin-de-Crau

Menu principal

Actualités

Contenu

AccueilActualités > Manifestations"L’Italie fait son cinéma"

Imprimer

"L’Italie fait son cinéma"

Du 18/01/2023 au 31/01/2023

Lieu :
Cinéma Le Galet et Médiathèque
Renseignements :
CDC : 04 90 47 06 80 - Médiathèque : 04 90 47 27 49
Localisation :
Le Comité de Jumelage Saint-Martin de Crau / Manerbio, le Centre de Développement Culturel, la Médiathèque et l’Usine aux Images préparent la septième édition de "L’Italie fait son cinéma".

Du 18 au 31 janvier, l’événement mettra l’accent sur des œuvres qui appartiennent au patrimoine mondial, dans le domaine de la musique, de la littérature et bien sûr du cinéma.

"L’Italie fait son cinéma", c’est avant tout des films projetés au cinéma Le Galet, des valeurs sûres de la culture transalpine avec des séances majoritairement proposées en VOST.


Mamma Roma, du 20 au 24 janvier (1962, restauré en 2022) - Le visage poignant de Magnani, la "Mamma Roma", est entré au patrimoine mondial. Anna Magnani, est une marchande, ancienne prostituée, qui doit élever son fils adolescent. La classe populaire, la misère et la capitale romaine sont au centre de ce deuxième film du réalisateur Pasolini, alors influencé par le néo-réalisme. Laura Vichi, historienne du cinéma, présentera ce long-métrage le dimanche 22 janvier à 18h.
Anima Bella, du 18 au 21 janvier (2021) – Dans ce drame de Dario Albertini, une fille vient dans la grande ville pour aider son père. Le choix s’est porté sur son deuxième film car "le premier, « Il Figlio, Manuel », déjà projeté à Saint-Martin, a été une découverte. C’était un très beau film", explique Laura Vichi. Le film a été primé au Cinéma Méditerranéen de Montpellier l’année dernière. Peut-être un futur joyau du patrimoine ?
Les aventures de Pinocchio, du 25 au 29 janvier (1972 restauré en 2017) – Si l’adaptation de Disney est universellement connue, ce long métrage signé Luigi Comencini est aussi une référence pour les plus de cinquante ans, qui le connaissent forcément ! Tourné en 1972, le film met en scène deux stars de l’époque, Nino Manfredi et Gina Lollobrigida. Ce récit initiatique, bourré de symboles, dépasse la simple littérature enfantine et s’adresse autant aux enfants qu’aux adultes. En effet, cette version de Comencini met en évidence les aspects sociaux et politiques que véhicule le conte de Collodi. Les collégiens pourront le découvrir avec leur professeure d’italien lors de deux séances spéciales. Une version en français sera diffusée le dimanche 29 janvier à 15h pour que les plus petits profitent de ce film tout public.
Ennio, du 25 au 31 janvier (2022) – Ses mélodies ont contribué à faire du western-spaghetti un genre à part entière. Ennio Morricone ne se résume pourtant pas à ça. Bien au contraire. Avec Ennio de Giuseppe Tornatore, on découvre un compositeur au destin et au talent singuliers, à travers des interviews et des points de vue croisés. Ce film exceptionnel, "passé un peu trop vite dans les salles", clôturera le festival le 31 janvier à 18h.
A la Médiathèque
En complément des projections dans la salle du Galet, la Médiathèque vous donne deux rendez-vous.
Samedi 21 janvier à 10h30, Philippe de Rodat évoquera Les Vêpres de la Vierge de Monteverdi, dans la version de Gardiner.
Samedi 28 janvier à 10h30, Laura Vichi animera une projection-rencontre intitulée "Pasolini, la force du passé, l’amour pour la tradition".

Document PDF - 2.6 Mo

 Retour á la page précédente